Mercredi, 17 Juillet 2019
Mairie de Villegailhenc

Cérémonie de partage et de convivialité

 

Le samedi 12 janvier dans la salle polyvalente récemment vidée des nombreux dons aux sinistrés, le conseil municipal avait convié la population à une rencontre de partage et convivialité. Environ 500 personnes y ont participé !

Le Maire commençait son discours en faisant observer une minute de silence en mémoire de quatre personnes décédées lors de la tragique nuit des inondations. Leur nom s'affichaient sur grand écran. Il poursuivait en remerciant tous les intervenants -privés, publics – et s'attardait sur l 'immense solidarité dont bénéficie notre village.

Enfin, il faut bien que la vie continue «  Il y a eu un avant, il y aura un après » (dixit le maire) et il se projetait sur le futur prévenant qu'il faudra de longues années encore pour que le village change de physionomie et redevienne celui où il fait si bon vivre.

Les personnes se sont ensuite retrouvées autour des tables rondes où partageant les agapes du buffet offert par la municipalité il purent échanger et disserter des leurs problèmes, leurs soucis, en un mot de leur vie. Partager pour mieux se reconstruire, savoir que l'on est pas seul !



Discours de Mr le Maire :


Chers amis,
Habituellement, nous sommes heureux de nous retrouver en famille pendant les fêtes de fin d’année. Ce soir, j’ai plaisir à vous accueillir dans notre salle polyvalente pour ce traditionnel rendez-vous et je vous remercie d’avoir accepté notre invitation pour partager un moment convivial, d’échange et d’amitié.
Mais, en cette rencontre traditionnelle des vœux, je ne peux que vous montrer un visage sans sourire. La morosité qui règne sur notre commune  depuis bientôt trois mois ternit notre plaisir de vivre ensemble.
Nous y pensons très souvent mais nous ne verrons plus ces visages  si familiers  qui resteront toujours dans nos mémoires, je pense à :
Valentine Astié, Marguerite Aguerra, Anna Lacombe, Jean-Sébastien Rossel.
Je vous demande, en leur mémoire, d’observer une minute de silence.
…………….Une minute.
Je vous remercie.
 
La vie de notre commune s’inscrit dans notre territoire national mais également dans le mouvement mondial qui touche l’ensemble des habitants du monde.
Ainsi, nous traversons des changements économiques avec la mondialisation du commerce, les changements de mentalité autour du rapport entre les femmes et les hommes, les grands problèmes mondiaux avec les guerres qui entraînent l’arrivée de migrants et à une plus grande échelle encore, nous sommes confrontés à un point de non retour face aux bouleversements climatiques qui arrivent à grands pas.
Chez nous, ils sont arrivés dans la nuit du 15 octobre. Cette pluie qui nous a tous meurtris dans nos cœurs et dans nos chairs.
Notre commune a été lourdement impactée et nous avons tous, en tant qu’habitants été très choqués.
Je tiens à souligner la solidarité incroyable qui s’est manifestée à la fois dans la commune, mais également de l’extérieur.
Je ne peux oublier au cours des premières semaines, l’appui des services de l’Etat (Préfet et ses services administratifs, gendarmes), du département (Pompiers de l’Aude la première nuit, et pompiers venus d’autres départements les jours suivants), l’Agglo (services techniques, mis à disposition d’agents, eau et assainissement SUEZ, relogement), les collectivités voisines avec agents et matériels) et tous ces bénévoles anonymes venus du département mais aussi de toute la France sans rien demander et qui nous ont indirectement poussé à l’action et aidé à ne pas perdre espoir.
Chacun dans son domaine s’est impliqué, et je souhaite publiquement remercier tous les conseillers municipaux et agents, sinistrés pour certains d’entre eux, mais qui tous, ont fait un travail formidable remplissant pleinement la mission de service public.
Merci à toute mon équipe qui m’a donné la force de vous représenter et de défendre notre commune auprès des instances publiques.
Chacun dans son domaine de compétence et avec grande efficacité a donné de lui même.
Les enseignants et les parents d’élèves pour les écoles et pour moi cela était une priorité que les enfants retrouvent leur environnement scolaire après le traumatisme subi.
Nico, Rachid pour le CIAS de l’Agglo, Sandra pour le TFPC, Isabelle, aujourd’hui encore, tous les quatre continuent d’œuvrer pour les sinistrés par le biais de l’association qu’ils ont créée.
Tous ceux qui sont venus pour la banque alimentaire, le tri des vêtements et là aussi parmi eux des personnes sinistrées. J’en oublierai certainement mais qu’ils veuillent bien me pardonner.
Beaucoup d’acteurs ont contribué à cette mobilisation générale dans les pires moments.
 Merci à toutes et à tous.
Comme vous m’avez entendu le dire plusieurs fois, et ce parce que j’en suis convaincu, il ya un avant et un après Villegailhenc. Il nous faut garder en mémoire l’avant, mais nous nous devons de tout faire pour l’après. Servons nous de l’avant pour nous donner le courage, l’envie, et que cet avant soit l’impulsion pour réaliser l’après.
Je sais et je vous comprends que cela est long, trop long, et que tout parait aller lentement, mais je sais aussi que devant l’ampleur de la tâche qui nous attend, et j’espère que vous partagerez ma pensée,  cela ne peut se réduire à quelques semaines.
Nous allons tout mettre en œuvre pour redonner du dynamisme à notre village et nous le ferons avec vous.
Un comité de pilotage se met en place avec tous les services, Etat, Département, Région, Agglo, Bâtiments de France, CAUE, Cabinet d’architectes, Syndicats de rivières Etc…pour analyser les dommages, réparer, reconstruire, en clair tracer une feuille de route pour les années futures.
Très prochainement des réunions d’informations vont être programmées pour les riverains du Trapel, Aide financière  au logement lors de la reconstruction avec l’Agglo, par les Bâtiments de France pour les rénovations et réparations dans le centre ancien Etc…
Habituellement lors de cette cérémonie un bilan de l’année écoulée est décliné et  les  investissements de l’année qui commence développés.
Cette année rien de tout cela, car la liste des investissements est tellement  importante qu’il nous faudrait plusieurs heures pour la décrypter et ce, sans parler des financements qui auront une part prépondérante dans les futures décisions et toujours dans  un contexte économique en difficulté.
Toutefois, la vie doit reprendre et pour cela nous pouvons compter entre autre sur le tissu associatif de notre commune. Les associations sont nombreuses et proposent toutes sortes d’activités aussi bien culturelles que sportives ou artistiques, mais également solidaires.
Elles aussi doivent faire face au manque d’infrastructures, Petit foyer, Terrain de sport, local pour les seniors, Bibliothèque municipale, Couture Etc. Je les remercie pour leur compréhension et leur volonté malgré tout de continuer les activités pour leurs adhérents.
Je ne peux terminer ces propos sans citer Carcassonne Agglo. Merci à son Président Régis Banquet pour avoir mis à disposition des agents, du matériel, les navettes transports gratuites et une cellule de crise efficace. Aujourd’hui encore, par le biais de sa compétence, c’est l’Agglo qui va remettre en état les réseaux eau et assainissement ainsi que la station d’épuration avec notre délégataire historique Suez que je tiens à remercier pour leur réactivité dès les premiers jours pour avoir remis l’eau potable en service sur la commune. L’Agglo va continuer d’être à nos côtés pour le relogement et bien d’autres services.
Je pourrais passer la soirée à énumérer les aides, les services d’appuis qui nous ont et qui vont nous accompagner, mais sommes là aussi pour partager un moment de convivialité, pour se retrouver et je vous remercie très sincèrement de votre présence.
Si nos objectifs sont atteints, nous le devons à un travail d’équipe.
Alors, oui, je veux remercier toute l’équipe municipale pour son implication dans chaque dossier.
Nous formons tous ensemble, mais aussi avec vous une force de proposition et d’action et  j’en suis sûr, toujours dans l’efficacité.
Je souhaite également remercier l’ensemble du personnel communal qui, chaque jour, avec des moyens toujours plus réduits, fait un travail remarquable. Chaque service est très investi dans la commune et nous pouvons compter sur les compétences de chacun.
Un proverbe Chinois dit que : « Lorsque les hommes travaillent ensemble, les montagnes se changent en or ».
Sachez que l’équipe municipale et moi-même sommes riches de cette énergie qui émane de notre collaboration et que nous allons continuer, chaque jour, de cette nouvelle année à travailler, à vous satisfaire et que nous mettrons tout en œuvre pour que notre commune reste le foyer chaleureux que vous connaissez.
Au nom de toute l’équipe municipale, je vous souhaite une belle année 2019 sur notre commune et je suis persuadé que votre volonté associée à la nôtre, nous permettra  de poursuivre notre route ensemble vers des avenirs heureux.
Bonne soirée, bonne année à tous.
Je vous remercie et vous invite à partager le verre de l’amitié.
 
 

                          Après-midi récréative en la salle polyvalente


Ou comment une association, fraîchement créée, Gailhenc Phénix (Sandra,Isabelle,Nico et Rachid ,...) fait renaître non pas de ses cendres mais de ses eaux la salle polyvalente du village.
                               
                                                                                       En ce samedi 19 janvier 2019 l'endroit grouillait d'enfants ne sachant où donner de la tête.

En effet outre le tirage au sort d'un cadeau pour chacun ; jouets et jeux provenant des dons récoltés par la mairie lors des événements de sinistre mémoire, de nombreux jeux de bois créés bénévolement par Stéphane Pandolfo menuisier attiraient les enfants préalablement grimés au stand de maquillage et de nombreuses parties acharnées se déroulaient sous les regards bienveillants voire envieux des parents avec un intermédiaire magique animé par le magicien Stephax.



                                                                  




La mairie, coorganisatrice de la manifestation avait aussi ouvert un stand garnit de boissons et de sucreries (chut faut pas trop le dire) vite pris d'assaut.







Les cris de ces enfants heureux résonnaient dans et au dehors de la salle comme autant de messages d'espoir et de renouveau pour Villegailhenc.